Disneyland Paris, un univers magique… bientôt sans plastique?

 

A l’attention de : Catherine Powell, Présidente-Directrice Générale du groupe EuroDisney, Disneyland Paris

 

Paris, le 18 juin 2018

 

A l’aube d’une nouvelle page de l’histoire des parcs Disneyland, Bas Les Pailles appelle officiellement Disneyland Paris à agir pour réduire la pollution de nos océans, en s’engageant à retirer les pailles, agitateurs et petites cuillères en plastique de ses établissements.

 

Depuis plus de 25 ans, Disneyland Paris émerveille petit·e·s et grand·e·s en les plongeant dans l’univers féérique de ses parcs d’attraction. De leur ouverture en 1992 à leur consécration de première destination touristique européenne aujourd’hui, ce sont plus de 320 millions de visiteur·se·s qui ont vécu la magie Disneyland. Et pour le plus grand bonheur de tou.te.s, le conte de fées n’est pas prêt de s’arrêter si l’on en croit l’ambitieux plan d’expansion dévoilé le 27 février dernier.

 

Et si la magie Disney se vivait dans le plus grand respect des milieux naturels qui ont inspiré ses plus belles histoires? Imaginez un instant Simba gambader dans une savane jonchée de déchets ou Ariel, sous l’océan, parmi des milliards de paillettes de plastique...

 

Pour que planète qui est célébrée dans les aventures des films et des parcs reste préservée, nous lançons un appel à Disneyland Paris : Stop à l’usage du plastique à usage unique!

 

Disneyland se présente comme “une entreprise attentive et responsable”. En un an, la consommation de bouteilles en plastique a en effet diminué de 17%. Pourquoi ne pas poursuivre sur cette voie en cessant l’utilisation des pailles en plastique jetables ? En effet, les 55 restaurants, 13 cafés et bars et 2 centres de congrès représentent 21 millions de repas servis chaque année. Auxquels s’ajoutent les pauses goûter, jus de fruits, smoothies, granités… et leur lot terrifiant de pailles en plastique.

 

En France, près de 9 millions de pailles en plastique sont utilisées - et jetées - chaque jour, uniquement dans la restauration rapide. Leur petite taille en rend le recyclage quasiment impossible. Elles sont donc au mieux incinérées, libérant des dioxines dans l’atmosphère, au pire, disséminées au hasard des vents, polluant les rues et cours d’eau. Elles représentent ainsi un réel danger pour la faune et la flore, mais aussi, in fine, pour nous, tou·te·s, qui consommons de plus en plus d’aliments que la contamination plastique rend toxiques.

 

Le 14 juin, McDonald’s France s’est engagé à amorcer un virage vers la fin des pailles en plastique dans ses restaurants. Pourquoi ne pas entrer dans la danse ? Des alternatives au plastique existent et sont à la portée de tou·te·s. Notre association Bas Les Pailles a ainsi le plaisir de vous adresser un kit de pailles en acier inoxydable de la marque française Gaspajoe, pour vous encourager vers la voie de la transition.

 

Continuez à montrer l’exemple et à faire vivre la magie. Refusez les pailles en plastique !


 

Pour l’association Bas Les Pailles,

sa Présidente,

Mounia EL KOTNI

info@baslespailles.org