COMMUNIQUE DE PRESSE

Bas Les Pailles : 99 000 signatures

Gouvernement : 0 réponse

 

Paris, le 3 mai 2018,

 

Notre pétition, lancée sur Change.org il y a un an et demandant l’interdiction des pailles en plastique en France a recueilli près de 99 000 signatures. Alors qu’en Europe, les gouvernements et entreprises prennent leurs responsabilités face au fléau écologique du plastique à usage unique, en France, notre association n’a reçu jusqu’à présent aucune réponse ni du Ministre de la Transition Écologique et Solidaire Nicolas Hulot, ni du Président de la République Emmanuel Macron à notre demande citoyenne.

 

Pourtant, depuis l’étranger, chaque semaine apporte son lot de bonnes nouvelles pour la protection des océans. En mars, nous apprenions que le Bélize prévoit une interdiction du plastique à usage unique dès 2019. Fin mars, la ministre bruxelloise de l’environnement a annoncé son souhait de réglementer l’utilisation des pailles en plastique. En France, pas de réaction de notre ministre de la Transition écologique.

 

Fin avril, le gouvernement britannique annonçait une légifération prochaine sur l’interdiction des pailles en plastique. Toujours aucune réaction du gouvernement français sur le sujet.

 

Début mai, le leader mondial des voyages d’exploration, le suédois Hurtigruten devenait la première compagnie maritime au monde à s’engager à ne plus utiliser de plastique à usage unique. Les compagnie maritimes françaises vont-elles suivre cet exemple ?

 

Depuis la Suisse, l’entreprise Tetrapak a annoncé la semaine dernière qu’elle cherche à remplacer les pailles en plastique vendues avec ses boissons par du papier. Et nous qui pensions qu’impossible n’était pas Français.

 

Il y a quelques jours, les hôtels Accor au Royaume-Uni et en Irlande prenaient eux aussi la mesure de la pollution générée par les pailles en plastique et annonçaient ne plus en servir à partir de juin prochain. En France, les chaînes hôtelières s’engageront-elles à leur tour ?

 

Hier, nous apprenions que 60 festivals britanniques s'allient pour réduire leur utilisation du plastique à usage unique, dont les pailles font partie. Les pailles en plastique ne seront plus les bienvenues sur les terrains de Wimbledon. En France, qui suivra l’exemple ?

 

Aujourd’hui, nous lisons qu’en Italie, l’île de Tremiti déclare les pailles en plastique malvenues sur son territoire. Alors que le plastique défigure les récifs méditerranéens, nos départements s’engageront-ils dans le même sens ?

 

Depuis que nous avons lancé notre pétition le 22 avril 2017, 4,2 milliards de pailles en plastique ont été consommées et jetées dans les fast-food français - c’est donc sans compter les restaurants, bars et cafés. Il est temps d’endiguer ce fléau écologique. A l’heure de la saison estivale, où les terrasses et les boissons à pailles se multiplient,  Bas Les Pailles attend du gouvernement français une réponse à la mesure de ses engagements internationaux.


 

Pour Bas Les Pailles,

Ses co-fondatrices

info@baslespailles.org

www.baslespailles.org